image

Julian Fellowes est l'auteur de la série Downton Abbey, un excellent argument qui m'a fait acheter ce roman qui nous ramène dans le swinging London où l'aristocratie anglaise va perdre peu à peu son lustre. le narrateur va devoir se replonger dans ses souvenirs et retrouver une femme à la demande de son ami de l'époque mourrant. Chaque chapitre est consacré à une conquête passée. Chocs des cultures, conflits de classes, rivalités, nostalgie, épreuve du temps qui passe et humour sont les ingrédients de cette histoire que j'ai beaucoup aimée. 

Passé imparfait de Julian Fellowes, 10/18

 

Faire le deuil de sa mère qui vient de mourir semble impossible à la narratrice de ce roman (presque autobiographique!). Elle décide de partir sur le lieu de souvenirs heureux: Cadaquès où le fantôme maternel règne mais aussi les souvenirs d'enfance et les réflexions adultes aujourd'hui, un joli roman de quadra, solaire malgré le chagrin, sur le rapport mère/fille et  la liberté féminine.

Ça aussi, ça passera de Milena Busquets, Gallimard.

 

Comme il faut tout lire de l'une et de l'autre, je n'ai pas été déçue par mes deux écrivains françaises préférées. Annie Ernaux continue de s'interroger sur son quotidien, ses semblables, veut graver les choses insignifiantes pour toujours les inscrire dans notre Histoire. Et puis Maylis de Kerangal, toujours impeccable dans son oeuvre où elle mène à la baguette, tel un chef d'orchestre, ses personnages, le décor dans lequel ils évoluent (ici Marseille!). je suis subjuguée par son utilisation du verbe, son écriture parfaite. Vivement la sortie de son nouveau roman!

Vie extérieure d'Annie Ernaux, Folio.

Corniche Kennedy de Maylis de Kerangal, Folio.

 

  Richie, un livre sidérant (et bien écrit!) sur un homme typique de son milieu et atypique dans son milieu (vous me suivez?!), sur l'entre-soi, le moule des élites qui façonnent notre pays, la généalogie du pouvoir... Shakespeare, Balzac et Bourdieu avait vraiment tout compris! 

Richie de Raphaëlle Bacqué, Grasset.

 

L'adolescence de Joyce Maynard, une passionnante plongée dans les années 60/70 à travers les yeux d'une jeune fille espiègle, intelligente, sensible et drôle! Une jeune fille qui va aller à la rencontre de Salinger. Une adolescence comme un conte! 

Une adolescence américaine de Joyce Maynard, 10/18.